Accès direct au contenu

Université de Grenoble
Vie étudiante

Oeuvres d'art sur les campus

L'Université de Grenoble mène une politique active avec ses partenaires en faveur de la valorisation du patrimoine architectural, artistique et culturel des sites universitaires grenoblois.
Le site universitaire grenoblois compte une quarantaine d'œuvres d'art, dans ou devant les bâtiments dont des sculptures, des mosaïques, des peintures et des installations. Elles portent la signature de grands noms de l'art contemporain comme Calder, Morellet, Szekely, Lipsi et bien d'autres encore.

Découvrir les oeuvres d'art

Puce d'illustration indiquant un lien hypertexteAperçu des œuvres

Puce d'illustration indiquant un lien hypertexteIndex des artistes

Puce d'illustration indiquant un lien hypertexte"Une minute, Une œuvre : la découverte des œuvres d'art du campus en vidéo

L'art à l'université

Les oeuvres des différents campus (domaine universitaire de Saint-Martin d'Hères - Gières, Pôle Santé - domaine de la Merci à la Tronche et à Meylan, l'axe sud de Grenoble avec la Cité des territoires, l'Institut de la Communication et des Médias d'Echirolles, l'Ecole nationale supérieure d'architecture de Grenoble, le Polygone scientifique et le centre-ville de Grenoble) sont nées de la loi du 18 mai 1951 sur le 1% culturel appliqué à la construction de bâtiments universitaires. L'ambition de cette loi est triple : promouvoir la création artistique, mettre en contact la population avec la production la plus récente, intégrer les arts plastiques à l'architecture et à notre environnement commun. Le décret du 29 avril 2002 reprend et élargit les différentes mesures concernant la procédure 1%.

Aujourd'hui les sites universitaires de Grenoble comptent une quarantaine d'oeuvres d'art, dont des sculptures, des mosaïques, des peintures et des installations.
Trois oeuvres ne sont pas issues du 1% culturel : la sculpture de Jean Barral Baron (commande de la Société Dauphinoise d'Habitat, avec le soutien du Centre Régional des oeuvres Universitaires et Scolaires de Grenoble), la tapisserie de Mathieu (Dépôt du Mobilier National) et le sentier planétaire, oeuvre à l'initiative de l'Université Joseph Fourier (Observatoire des Sciences de l'Univers de Grenoble) et réalisée par Chérif Kebbal et Renaud Guigon de l'Ecole d'Architecture de Grenoble.

La mission culture du Pôle Université de Grenoble a mis en place un groupe de travail chargé de veiller à l'entretien, la préservation, la signalétique et l'installation d'oeuvres liées à la construction de nouveaux bâtiments. Composé d'experts en architecture et art contemporain, ce groupe de travail lance également des opérations destinées à faire découvrir les richesses architecturales et artistiques des établissements d'enseignement supérieur du site à un large public.

Le contenu de cette rubrique a été réalisé avec la complicité de Danielle Moger, maître de conférences en Histoire de l'Art à l'Université Pierre Mendès-France de Grenoble et l'ensemble des responsables du patrimoine des établissements.




Mise à jour le 18 juillet 2014